17/04/2006

.:: CANCER ::.

 

Cancer….cancer….cancer….cancer....cancer...cancer....

 

Combien de fois n’ai-je pas entendu ce mot sans lui prêter l’attention que je devais ou que j’aurais du lui prêter…

 

Le cancer c’était toujours pour ces « autres », pour ces gens que je ne connaissais pas ou tout au plus que je croisais dans ma vie.

 

Cancer pour moi c’était aussi le signe du zodiaque, ou le symbole d’une bête marine qui bouffe un corps…étrange….

 

Il y a quelques jours on apprend que le frangin de ma compagne est atteint d’un ….cancer.

 

 

Bizarre…très bizarre comme sensation, je n’ai pas réagi, je n’ai pas cligné de l’œil, j’ai seulement écouté et entendu.

 

 

Peut-être ne voulais-je pas admettre, ou peut-être étais-je déjà prêt à me battre avec lui et à le soutenir.

 

Il est à noter u’une série noire s’est abattue sur nous.

 

D’abord le grand-père de Valérie  qui meurt en moins de deux semaines…

Il est mort si vite, je n’ai pas eu le temps de lui dire au-revoir…seul le souvenir de nos sourires complices et de la dernière Leffe que l’on a bue à deux à l’hôpital même me sont restés.

 

Puis l’enterrement, enfin l’incinération plus proprement dit.

 

C’est allé si vite, trop vite aussi.

 

Cérémonie, pleurnichages, puis « mangeage » de sandwiches puis au-revoir…..Adieu…..

 

Adieu Jan, tu seras toujours près de moi. Jamais plus je ne boirais une Leffe comme auparavant….je penserais à toi.

 

Puis aujourd’hui, on apprend le cancer de F.

 

C’est étrange, je ne me sens pas  désemparé. Juste confiant. Tout simplement confiant….comme si je savais que la vie « nous » réservait cela, comme si « mon » moment de prouver que « je » peux faire face à cela était venu.

 

Je sais, je tourne tout autour de moi.

 

La première chose que je remarque dans ce genre de maladie c’est que le plus dur à supporter ce n’est pas la souffrance de la personne qui en est atteinte mais bien le comportementalisme des gens qui l’entourent : les parents qui se sentent désempréas, affligés et coupables voire pessimistes, les amis, les grands-parents….etc…..

 

Ce sont eux finalement qui devraient suivre une thérapie comportementale, ce sont eux qui risquent de ne pas insuffler la force et l’énergie nécessaire à la guérison de F.

 

La seule qui tient plus ou moins le coup c’est Valérie, sa sœur.

Normal, elle est infirmière….bien que cela ne doive pas être évident lorsque c’est un proche qui est atteint, à fortiori si c’est un frère.

 

 

Moi, je crois que cette maladie est là pour nous apprendre quelque chose, pour philosopher sur la vie, pour mieux l’appréhender et mieux la goûter, pour faire fi des petits tracas quotidiens.

 

Moi, je crois aussi que de cette expérience, on va en sortir grandis. F. sera guéri (je n’en doute pas un instant, je n pense même pas à la fatalité, comme si elle n’existait pas) et nous tous, seront plus proches, plus forts et plus »sages », plus philosophes et profiteront plus de nos vies.

 

Et si je devais citer un exemple, il est très représentatif puisque cette célèbre personne a eu le même type de cancer que F. : Lance Arsmtrong, sportif de haut niveua.

 

F. a le même type de cancer et est grand sportif aussi.

 

Courage F. ! Tu y arriveras, on est là pour toi, on te soutiendra. Rendez-vous est pris dans un an pour tes exploits sportifs !

 

Tiens bon mais je crois qu’intérieurement, tu es déjà prête pour le combat. J’ai vu dans tes yeux et sur ton visage, la confiance et la sérénité. Tu auras beaucoup de choses à nous raconter et à nous apprendre, du haut de tes 23 ans.

 

Un lien intéressant et motivant :

 

http://www.contre-le-cancer.over-blog.com

 

Courage !

14:21 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

Commentaires

... coucou,
je suis desolé d'apprendre ce qui t'arrive.. Je suis passée pas là moi aussi, c'était mon cousin qui était atteint d'un cancer, un cancer de l'hene (je c mm pas si ça s'ecrit comme ça), il s'est propagé un peu partout notamment dans les poumons, la hanche, et j'en passe..
Le plus dur pour a été de nous voir si triste, lui qui était le clown, celui qui nous remontait le moral dans les mauvais jours..C'est drôle de constater que dans les periodes aussi noires de sa vie, le plus dur était peut-être pour nous..
Il s'est battu tant qu'il pouvait, quelques fois il trouvait cela trop dur, mais il regardait ses parents et sa soeur, tous ceux qui étaient derrière lui et il se remettait à y croire..
Lui seul c'était preparé secretement à ca qui est arrivé, il le savait.. Le plus enervant c'était que ses dernier mot était "Je suis désolé", comme si il s'en voulait de nous laisser, je lui en ai voulu sur le coup de ne pas avoir continué à se battre, mais il n'y arrivait plus, il doit être bien là où il est..Et il n'avait que 17 ans à l'époque, il devait fêter ses 22 ans cette année..
Voilà, comme tu dis ça n'arrive pas qu'aux autres.

Écrit par : cindy | 19/04/2006

Merci à toi Merci à toi Cindy pour ton post.

Celàme fait plaisir et bcp de bien de savoir et de lire ce que tu m'écris.

Je suis désolé pour toi aussi....

Comme tu le dis le plus dur c'est pour nous, nous égoïstes que nous sommes.

Mais je sais qu'il se battra avec nous contre ce putain de cancer de merde. Le plus dur c'est d'accepteret de respecter l'adversaire qui est sa maladie.

Pour ma part, je commence à l'accepter bien que ce soit dur....

Mais il se bat, bille en tête et c'est le plus important.

Je t'embrasse et te remercie d'avoir partagé ce moment avec moi.

Bises.

Écrit par : Désiré | 20/04/2006

... Que dire...c'est toujours difficile de parler de cela, perso j'ai un ami qui a eu un cancer.
Tu te dis toujours que c'est pour les personnes avancées en âge et quand cela arrive à une personne jeune ça te déstabilise parce que ce n'est pas dans la logique des choses...mais ce qui est certain, c'est qu'il faut garder le moral pour F.
C'est LA chose la plus importante...
Il a beaucoup de choses en sa faveur, il a le moral, il est jeune et si c'est un sportif c'est un battant...alors faut se battre contre cette maladie de M....

On est avec vous de tout coeur avec vous
Ce que je t'ai dis tiens toujours... BW (tu sais qui.. ;-) )

Écrit par : bw | 21/04/2006

Merci ! Tout simplment merci! Je ne sais pas quoi dire non plus mais je sais que vous êtes là et celà fait du bien.

Merci !

Écrit par : Désiré | 22/04/2006

Je suis de tout coeur avec toi Moi qui vous parle, mon médecin à Paris, il est originaire d'Aix en Provence, il est le premier à reconnaitre que son accent chaleureux et rassurant contribue pour beaucoup à attirer les patients chez lui plutôt que chez n'importe quel connard de médecin de Dunkerque avec la Mer du Nord comme dernier terrain vague. Ah oui. P'tain d'ailleurs ch'uis allé le consulter y'a pas longtemps y'a pas quinze jours. Eh ben croyez moi ce jour là j'étais pas fier... J'avais des espèces de malaises internes bizarres qui m'irradiaient partout, j'étais bouffé d'angoisse. Bon, je vais voir mon toubib provençal... Bon, lui, il m'ausculte - il me fait me déshabiller, et il m'ausculte... Moi, j'étais là et je lui dit (mort de trouille) Docteur, qu'est-ce que j'ai qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce que j'ai, qu'est-ce que j'ai? Et ben lui, avec sa belle trogne méridionale qui s'illumine, il me regarde dans les yeux, et il me dit, "Oh putaing! C'est le canecer!

Alors tu vois, je suis de tout coeur avec toi.

Écrit par : Manu | 07/05/2006

Je suis de tout coeur avec toi Moi qui vous parle, mon médecin à Paris, il est originaire d'Aix en Provence, il est le premier à reconnaitre que son accent chaleureux et rassurant contribue pour beaucoup à attirer les patients chez lui plutôt que chez n'importe quel connard de médecin de Dunkerque avec la Mer du Nord comme dernier terrain vague. Ah oui. P'tain d'ailleurs ch'uis allé le consulter y'a pas longtemps y'a pas quinze jours. Eh ben croyez moi ce jour là j'étais pas fier... J'avais des espèces de malaises internes bizarres qui m'irradiaient partout, j'étais bouffé d'angoisse. Bon, je vais voir mon toubib provençal... Bon, lui, il m'ausculte - il me fait me déshabiller, et il m'ausculte... Moi, j'étais là et je lui dit (mort de trouille) Docteur, qu'est-ce que j'ai qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce que j'ai, qu'est-ce que j'ai? Et ben lui, avec sa belle trogne méridionale qui s'illumine, il me regarde dans les yeux, et il me dit, "Oh putaing! C'est le canecer!

Alors tu vois, je suis de tout coeur avec toi.

Écrit par : Manu | 07/05/2006

Merci Manu ! Merci pour tes encouragements et courage à toi aussi !

merci...!

Écrit par : Désiré | 08/05/2006

j'ai lu... dans ton texte une petite phrase clef "tout tourne autour de moi..." et tu t'en excusais.
Je crois qu'au contraire, reste bien branché sur toi et tu "sentiras" alors toujours la juste attitude à avoir dan toutes les circonstances, même celle que tu vivras avec cette amies et son frère !

Écrit par : longuesjambes | 20/06/2006

un commentaire dans "liberté, pacifisme et laisser faire "

Écrit par : longuesjambes | 20/06/2006

Du moment que t'as arrété de fumer... tu craisn plus rien !!!

gros bisous mon désirénou à moi !!!

Écrit par : grosjube | 01/07/2006

Intellectualisme, comportementalisme, et maladisme "le plus dur à supporter ce n’est pas la souffrance de la personne qui en est atteinte mais bien le comportementalisme des gens qui l’entourent"

"Comportement" ça suffisait mon gros, c'est pas en rajoutant "isme" un peu partout au hasard que tu défendras le vrai "intellectualisme".

Au plaisir de te lire.

Écrit par : nicco | 02/07/2006

ALLEZ TOUS POURRIR EN ENFER !!!!!!!!!!!

et vive les juifs.

Écrit par : Benny | 03/07/2006

he désiré ramene vite ton derche sur bandecon, y a une chouette baston de polochons avec des blogs belges (ca te rapelle rien?)

T'as qu'a suivre les liens et poster ce que tu pense de la situation... par ordre de folie croissante :
http://www.zenshiva.com/
http://gargamelo.canalblog.com/
http://gargamelo.canalblog.com/ (attention lui il fait vraiment peur)

bon et quand est-ce que tu reposte un peu ? moi ca me manque...

bise

Écrit par : grosjube | 28/09/2006

j'hésite toujours à commenter les articles sur cette saloperie de maladie... parce que je l'ai vécu de près très vite, trop vite sans me rendre compte que la mort pouvait arriver, dumoins au début. D'abord on s'est effondré, Maman rentrait pour un chek-up, elle n'était "pas en forme" on l'a piquée, auscultée, radiographiée dans tous les sens et le verdict est tombé, irréel, un cancer du poumon! Mes premiers mots ont été "elle va mourir! " puis le traîtement se passait, elle vomissait mais elle allait"bien" elle vivait près de moi, souriante, pleine de vie, elle faisait rire tout le service à l'hopital, incapable de s'arrêter de fumer, elle s'échappait persuadée que personne ne la voyait... 2.3.4.5.6 mois ont passé comme ça, sans qu'on veuille se rendre compte, sans qu'on veuille même envisager l'éventualité d'un echec aux traîtements. Dernière radio de contrôle "tout va bien Madame les taches sont parties! " Joie timide puis franchement communicative.... jusqu'au jour où... 2 mois plus tard, deux petits mois... cette crasse avait envahi tous son corps sans épargné un endroit... sans conscience elle s'en est allée... voilà pourquoi j'hésitais à commenter ton post, mais je veux te dire à toi et tes proches que l'espoir et la vie sont les meilleurs remèdes quoi qu'il arrive, il faut se battre, vivre aimer le dire encore et encore, quoi qu'il arrive, s'aimer et se le dire ... je vous souhaite le meilleur... à vous tous!

Écrit par : clochette | 08/10/2006

Eh ben alors Désiré... C'est le cas de le dire ou alors tu te fais vraiment "désirer"
Cette histoire de cancer a l'air de t'avoir profondément affecté...
a quand ton prochain post ???
J'ai appris avec le temp que tout ce qui vit, doit un jour mourrir...
C'est juste," une question de temps", selon chaque personne...
A savoir que la douleur sera plus forte, selon l'amour que l'on a porté à la personne...
Mais cela fait partie de" l'école de la vie" comme disait une Blogueuse et la deuxieme chose à savoir
dans cette école de la vie est que ...
"La leçon sera répétéejusqu'à ce qu'elle soit acquise"
Le temps fera le reste...
Allez accroche toi..
J'ose éspérer que ton bnlog ne soit pas atteint par le ...
Au plaisir de te relire...

Écrit par : Wind-Dancer | 14/11/2006

Happy New Year !!! 2007

Écrit par : wind-dancer | 31/12/2006

Salut Wind ! Happy new year 2007 à toi aussi Windancer !

A bientôt !

Écrit par : Désiré | 05/01/2007

depuis longtemps je n'étais venu te lire depuis longtemps, et je vois ce post sur le cancer. je le trouve profond et juste, selon mes critaires évidemment.
Tu fais une petite remarque "Je sais, je tourne tout autour de moi." mais en fait, plus loin , tu rajoutes " La première chose que je remarque dans ce genre de maladie c’est que le plus dur à supporter ce n’est pas la souffrance de la personne qui en est atteinte mais bien le comportementalisme des gens qui l’entourent : les parents qui se sentent désemparés, affligés et coupables, voir pessimistes, les amis, les grands-parents….etc…..
Ce sont eux finalement qui devraient suivre une thérapie comportementale, ce sont eux qui risquent de ne pas insuffler la force et l’énergie nécessaire à la guérison de F."

En faisant "tout tourner autour de toi" tu te donnes la force justement, l'énergie d'être là , au bon endroit, à la bonne place et en ton coeur pour les autres.

Raconte-nous ton chemin depuis, je t'en prie, ton témoignage, comme ceux de nombreux autres, sont souvent source d'inspiration pour ceux qui cherchent de l'aide. En plus, ce sont des aides gratuites !

Écrit par : longuesjambes | 23/06/2007

Bonne semaine avec du bonheur et de la joie, Pascal.

Écrit par : Djemaa | 12/09/2011

Les commentaires sont fermés.