17/01/2006

.:: Honte - Prostitution de l’Esprit ::.

Salut à tous et  toutes

 

Voilà, cela fait près de deux semaines que j’ai recommencé à travailler après près de trois semaines de congé…de vacances…de farniente…de retour aux sources et de calme…

 

Il m’a fallu à peine trois semaines pour retourner dans le moule anti-créatif qu’est l’entreprise dans laquelle je bosse.

 

Bien sûr, je suis persuadé qu’il n’ay pas que mon entreprise où le credo est de faire fermer la gueule aux gens les plus créatifs et les plus motivés… C’est la panacée de toute  grosse entreprise.

 

Et aujourd’hui, je me rends compte, avec une amertume et un dégoût certain, que je me fonds dans la masse….

 

En fait, cela fait près de 7 ans (7 ans !….tiens mon chiffre fétiche, serait-ce-un signe) que j’imite, que je me cache dans la masse…que je ne suis pas moi-même…

 

Cela fait 7 ans que j’ai fait le choix de travailler dans un domaine qui ne colle absolument pas à ma conception des choses et de la vie en général….

 

7 ans que je bosse comme la plupart des endormis du cerveau, 7 ans que je « métro-boulot-dodo », 7 ans que je « fais-comme-si-tout-allait-bien ».

 

7 ans que je vends mon âme au diable en somme.

 

Putain !!!!

 

Comment ai-je pu tomber dans ce traquenard ????

 

Moi ?

 

Moi qui étais si « génial » comme disaient mes amis.

 

Moi qui étais si « créatif » et « vivant ».

 

Moi qui rêvais de bâtir un nouveau monde, de partir à la conquête de mes rêves gentiment hibernés dans mon esprit et qui n’attendaient qu’à germer à la lueur de l’avenir….

 

Moi qui un jour ai dis à ma tante vers mes 18 ans : « Tu sais, la chose qui me fait le plus peur, c’est devenir sérieux…. » Je me souviens, ce jour-là elle a failli s’étrangler avec sa cigarette tellement elle était morte de rire….

 

Aujourd’hui, elle s’étranglerait aussi en constatant que cette phrase est devenue réalité.

 

 

Lorsqu’on bosse pour une boîte, on « doit » (putain j’ai horreur de ce mot : DEVOIR !!!!) « respecter » (encore un mot que je n’aime pas du tout) des  « codes » (bon, vous savez ce que pense de ce mot aussi…)

 

On doit mettre notre esprit en stand-by, éteindre les lampes cérébrales, ralentir la pompe émotive et puis surtout, stériliser les germes de rêves enfuis en nous…..

 

C’est pathétique…. Et moi j’ai fais le choix de le faire….

 

C’est vrai que socialement, j’ai l’air d’aller bien. J’ai un somptueux appartement, j’ai une belle voiture, j’ai un très bon job financièrement, j’ai une femme aimante, je possède une petite web agency…. Bref l’archétype de l’homme qui « a réussi »…..

 

Mais tout ceci ne correspond en fait qu’à un idéal standard de la conscience collective…. (Merci à Jean-Louis Aubert pour le titre : « Ideal Standtard »….il a raison, on veut ressembler tous à un idéal standard…sauf que moi je me rends compte que « Idéal Standard » c’est aussi ….. une marque de chiottes……)

 

Comment ai-je pu donc me prostituer pour ressembler à cet Idéal Standard ??????

 

Par facilité m’a dit un ami (merci Greg tu as raison), par crainte d’affirmer ce que je suis vraiment ou peut-être par fatigue et lassitude de me faire marcher dessus par des gens « très ordinaires », par des gens très « dico »…..

 

Putain merde, avant que je ne bosse, j’étais…..Je fus…..

 

Tout était noir ou blanc à cette époque, mais au moins je vivais le contraste dans un gris clair emotionnel très réjouissant…. J’étais stable et n’en déplaise aux autres, je m’en tapais de tout.

 

J’avais mes valeurs, ma bulle, ma création, ma vision du monde….et c’était…….indescriptible tellement j’étais bien.

 

Aujourd’hui en fait, je me réveille après un coma prolongé de 7 ans…..

 

Mon enfant intérieur me dit :

 

Je voulais parler et tu m’as bâillonné la bouche

 

J’ai voulu admirer et tu ma bandé les yeux

 

J’ai voulu sculpter ta vie et tu m’as lié les mains

 

Pourquoi ?

 

Qu’as tu fais de moi ???

 

J’ai l’impression de me réveiller dans une gare dont le train est parti depuis longtemps, de ne plus être en phase avec moi-même et donc avec le monde.

 

Je le reconnais, j’ai préféré « devenir comme les autres » pour ne pas faire trop de vagues et de vivre « pépère »….Sauf qu’aujourd’hui je ne suis pas « pépère »…je suis mort !!!!

 

Ces derniers temps je me disais que cela devait être triste de correspondre à un idéal, de tuer sa fibre personnelle, de taire ses émotions JUSTE pour ETRE TRANQUILLE…

 

Puis je me suis réveillé et me suis rendu compte que j’en étais…..

 

Merde, merde, merde !

 

Mais sachez qu’aujourd’hui, je suis réveillé et que j’ai bien l’intention d’attraper l’avion de la motivation, pour rattraper mon retard de train émotionnel…..

 

Je vais vivre, tellement vivre que les morts se réveilleront et danseront la « Salsa du Démon » avec moi.

 

On ira boire un coup, on déconnera, on dansera, et on tournera…tournera….tournera….Jusqu’à vomir de plaisir….et boire encore le nectar de la vie jusqu’à plus soif….

 

Et l’on chantera, on chantera haut et fort un hymne à l’amour, à la vie, aux cieux, aux étoiles….

 

On chahutera et boiront encore jusqu’à ce que LE SOMMEIL nous gagne….

 

Et à ce moment, on dormira d’une nuit profonde et éternelle, les deux oreilles couchées sur un coussin de murmures qui nous diront « tu as vécu, tu as vécu… tu as aimé la vie comme elle t’a aimé »

 

On rêvera alors qu’on est une étoile, crée de poussières de vie….puis l’on se réveillera, les yeux fixés dans ceux d’une femme qu’on appellera un jour Maman….

 

Et le cycle recommencera.

 

 

Bisous à tous et à toutes….

23:45 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

04/01/2006

.:: @ R T I S T ::.

Salut à tous et à toutes.

 

2006.....plein de résolutions....plein et surtout une recherche de ma route, de mon destin, de ce à quoi je suis destiné.

 

Je crois....je crois avoir trouvé mais je ne sais pas si j'en suis sûr.

 

Depuis tout gosse je me rends compte que ce qui m'a toujours attiré était du domaine de l'impalpable, du visuel, des couleurs, de la beauté dans tout ce qu'elle peut comporter, de l'expression, de la musique......bref de la vie et de tout ce qui n'est pas cartésien.

 

Déjà mome, j'adorais la musique et le rythme, j'aimais ce qui n'était pas "conformiste" et je n'aimais pas....je détestais les règles, le conformisme, le "bien-vu".....

 

Quand j'y pense, tout ce que j'ai toujours fait, depuis le jour où j'ai pleuré après que l'air de la vie ait pénétré mes poumons, c'était dans un but d'être.....la star !

 

A l'école primaire j'aimais me faire remarquer et être la star de la classe....j'adorais voir mes amis rigoler après que j'ai lâché une vanne auprès des profs.

 

En secondaire aussi...j'avais suivi des cours d'art dramatique où j'excellais dans l'improvisation et dans l'autodérision. J'étais bon, très bon d'ailleurs ! On m'avait proposé un rôle majeur dans une pièce de théâtre (à l'école bien sûr, pas au théâtre national !). Mais j'ai vite abandonné car on m'avait "enfermé" dans un rôle vraiment pas marrant et où je devais connaître toutes les répliques par cœur.

 

Je me souviens du jour où, au cours d'anglais, je devais présenter, comme toutes les semaines, un exposé traitant d'un sujet d'actualité. Ce jour-là, je m'étais complètement planté dans mon sujet ! Je parlais des gestes de premiers secours.....rein à voir avec la politique ! Accablé par le fait que j'allais rater l'expose, j'avais bu deux-trois bières au café près de l'école sur le temps de midi !!!! Ces boissons avaient tôt fait de dédramatiser la situation et de lever les barrières de l'inhibition. Tant et si bien qu'une fois l'exposé arrivé, j'ai fait "pisser" de rire toute la clase et en Anglais ! Même le prof rigolait à s'en tordre les boyaux en écoutant mes vannes et mes dérisions. Pour le sujet elle m'a donné 2/20 mais pour la mise en scène et la locution: 17/20 !

 

Même mes origines méditerranéennes, je les tournais en dérision et faisais rire mes amis avec ces racines qui m'ont permis de "m'intégrer".....j'ai toujours eu plus d'amis européens que méditerranéens grâce à l'humour !

 

La musique aussi était une façon d'exprimer ma fibre artistique. Vers 14 ans je créais moi-même ma musique, certes électronique sur ordinateur, mais de la musique quand même. Je recréais des morceaux comme Jean Michel Jarre, Vangelis,Kitaro,  Kraftwerk etc......

 

Puis vint la passion des ambulanciers. Déjà en primaire je m'étais inscrit à la Croix-Rouge pour devenir secouriste. Puis j'ai suivi tout le parcours pour devenir ambulancier volontaire.

Mais la réelle motivation n'était pas principalement d'aider les victimes mais d'être la "star" sur les lieux d'un accidents.......Les gens vous admirent, vous ouvrent la route....comme si on était des demi-dieux ! Encore une preuve que ce que je voulais être c'est....star ou acteur en somme !

 

Aussi ma passion pour ce qui a trait à la poésie et à la littérature. Un moment j'écrivais des poèmes.....du genre (production maison) "

 

Bleu est la terre vue de la blanche lune,

Rouge est mon cœur à ton Bleu regard

 

Bon ok , c'est pas du Rimbaud (quoique lol.....).

 

Tout ce qui est artistique m'a toujours plû.

 

Même lorsque je fais hurler de rire mes amis, ils m'ont demandé d'où je sortais des vannes pareilles tellement elles étaient hilarantes.

 

Il m'est souvent arrivé lors de soirées chez des amis de faire rire une assemblée pendant 15 à 20 minutes sans relâche et sans......que je ne les voie tellement j'étais à fond dans mon personnage !

 

Enfin, je me rends compte que lorsque je présente un sujet en réunion devant 50 x 2 yeux, je me sens bien.....comme si le public était à moi ! Sans oublier de lâcher deux-trois feintes pendant l'exposé qui doit-être sérieux !!! Et après ces réunions de sensibilisation à la sécurité, les gens retiennent ce que je dis et viennent même me féliciter....! Du théâtre tout ça !

 

Et pour finir, lorsque je démarche en clientèle, "j'imite" les "sales représentative" avec leur langage pseudo-technico-sérieux...j'ai ça dans le sang.....je joue un rôle.

 

J'imite en fait des personnages et des attitudes....je ne suis jamais vraiment moi.....

 

J'aime la vie, j'aime rire en fait....et j'aimerais tellement me détacher de cette image de sérieux que les gens me mettent sur le dos.

 

J'imite les gens sérieux de peur que mon humour ne soit pas compris....

 

Un clown triste en somme....

 

Même au boulot, je ne sais pas rester sérieux 5 minutes.....impossible !

 

Donc je crois sincèrement que 2006 sera placé sous le signe de l'art de la scène...Pourquoi pas après tout !

 

J'ai tellement envie de

 

Boire la Terre et

 

Manger l'air

 

Nager dans les airs

 

et voler dans la terre

 

J'ai envie de faire les choses les plus improbables, même si ce n'est que mental, si ce n'est qu'un songe, qu'un rêve.....voyager après tout c'est laisser un peu de soi-même quelque part.

 

Je veux vivre vivre vivre....vivre cent fois, vivre milles fois....parfois vivre mal mais vivre à tout prix !

 

Ecorché vif, je continuerais mon chemin vers ce que je dois devenir, vers ce que je veux être tout en gardant en tête que

 

Rien n'est impossible

Sinon l'impossible..

 

Rien n'est impossible sinon de ne pas vivre SA vie......

 

Rien n'est impossible..........rien........!

 

Bises à tous et à toutes......


01:29 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |