21/10/2005

Back from Paris - Etats d'Ames

Salut à tous zé à toutes !
 
Me voilà enfin! Revenu de Paris (il y a près d'une semaine quand même).
La tête pleine de souvenirs, de sensations, d'ondes positives et pleine d'envies.
 
Une renaissance en somme.
 
Paris m'a marqué bien que ce ne soit certainement pas la première fois que j'y suis allé. Mais cetet fois, je ne sais pourquoi, j'ai senti la ville, les gens, ses entrailles, son énergie, son souffle et sa chaleur.
 
Ce qui m'a le plus marqué ce sont sûrement les gens. Bien au contraire de ce que l'on dise sur les français ce sont des gens TRES OUVERTS et très cool! Respecteueux d'eux-mêmes et donc respectueux des autres aussi.
 
Ils sont libres et la liberté d'être et la liberté d'expression se ressent très fort dans les rues de Paris, peu importe les lieux où l'on soit.
 
C'est ville culturelle, où la culture appartient au peuple et naît dans les rues, dans les squares, dans les parcs, dans le métro. Bref partout!
 
Paris c'est aussi avant tout, et probablement ce qui est l'essence même de ce qu'est le Parisien, de l'histoire, beaucoup d'histoire, de monuments, de grands espaces et de culture.
 
Paris c'est aussi une mégapole, une fourmilière, une centrale électrqiue, une éolienne géante. Le Dimanche, celà fourmille de partout, tout est ouvert jusqu'à tard le soir: magasins sur les champs Elysées, attractions touristiques, cafés, restaurants, bateau-mouches, etc....
 
Paris c'est la ville lumière aussi. De la lumière partout partout partout, de la Tour Eiffel en passant par Notre-Dame, du Sacré-Coeur au Trocadéro, de la Villette au Centre Pompidou...partout la lumière est là!
 
Depuis que j'ai mis un pied à Paris, je me suis senti envahi par une onde d'énergie bienfaitrice et chaleureuse indescriptible. Je m'y suis senti déchargé d'un gros poids, j'ai respiré comme un nouveau né à plein poumons, je m'y suis senti libre.
 
J'y ai renoué l'amour de la photographie aussi! Pendant près de 5-6 ans je n'ai plus jamais photographié car dégoûté après avoir été EJECTE d'une école de photographie (c'était une école élitiste: soit on passait l'année supérieure, soit on était tout simplement radiés....)
 
J'ai tout photographié: les gens, les monuments, les pigeons, les musées, les rues, les anatomies, les détails, ....tout ce qui me passait par le VISEUR. Et je suis assez content de mon résultat.
 
Puis j'ai renoué de saines relations avec ma compagne. J'y ai retrouvé l'amour et la complicité, le désir et la joie, le bonheur et la sincérité.
 
Mon ami qui nous logeait m'a apporté beaucoup sans le vouloir. J'ai ré-appris à vivre, simplement à vivre, à ne pas se tracasser d'hier et de demain, juste à vivre et à prendre le temps de faire les choses, de réfléchir doucement et d'écouter.....
 
Depuis mon retour donc,  je me sens différent. Je me retrouve enfin. J'ai envie de faire plein de choses, ou plutôt de refaire plein de choses: retourner à la mer les Dimanches faire du Kytesurf, refaire du VTT dans les bois quand j'en ai l'envie, marcher pour le plaisir de marcher et surtout...refaire de la photographie.
 
J'ai envie de vivre et de respirer ! Et je crois que c'est bien parti!
 
A présent j'écoute mon corps et mon esprit et je fais ce qu'ils me demandent....
 
 
Pour ceux que celà intéresse, j'ai placé mon album photo sur mon site dont voici l'adresse:
******************************
 
A bientôt et n'oubliez pas:
 
Peace on Earth - Respect - Kiss Your Identity



14:29 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

06/10/2005

.:: Se retrouver et se redécouvrir ::.

Salut à tous.
 
Vu que certains (je dirais certaines mêmes - clin d'oeil!) sont impatient(e)s de me relire j'ai décidé de faire un effort ce soir.
 
Sachez que je ne serais pas de retour avant le Mercredi 12 Octobre....
 
Oui ho ben ça va hein!!!!
 
J'ai le droit de prendre des congés aussi non ?
 
Bon donc pour taper ce post il m'a fallu pas moins de deux-trois Leffe blondes et un CD de Blues mais rythmé (pas ce blues qui fout le......blues).
 
Résumé de mes sentiments:
 
Val et moi on s'est repris la tête à cause de l'ordre et de ce problème de logistique interne et du bordel généré par nos stress dans l'appartement.
 
Tant et si bien que j'ai de nouveau été méchant verbalement, abject....mauvais...négatif...critique.
 
En un mot je le dis haut et fort J'AI ETE UN GROS CON !
Sisi, je le reconnais.
 
Mais en même temps c'est bien une des choses qui me prend le plus la tête surtout quand je suis en congé c'est bien le bordel dans un lieu de vie qu'est un appartement ou une maison..ou un loft...ou un château...ou une péniche...ou une caravane....lol !
 
Mais il y a des explications à tout celà: Val travaille comme infirmière 12h00 par jour et il est vrai qu'elle n'a pas toujours le temps de s'occuper du foyer et lorsqu'elle est en congé, elle profite de son temps libre pour essuyer ses stress en allant voir des amies, boire un verre, manger avec sa mère ou faire du shopping.
 
Je la comprends depuis peu en fait. Son job est stressant physiquement et émotionellement. Sans compter la frustration et de la tristesse engendrées par la perte d'un proche bien qu'il ne soit "qu'un patient"...
 
Donc...voilà! Ceci expliquant celà...Pas besoin de vous faire un dessin pour expliquer que lorsqu'elle est à la maison et qu'un CONNARD comme moi lui fait encore des remarques n'est pas des plus DESTRESSANT....
 
De plus il est vrai que je participe au ménage mais pas assez peut-être....la démotivation de l'un entraînant indubitablement la démotivation de l'autre.....sans compter que je bosse aussi après mes heures comme Webdesigner indépendant.
 
Donc en un mot on doit s'organiser mais surtout se donner du temps d'abord à CHACUN....chacun de nous deux a droit à ses moments intimes...puis aussi de nous accorder du temps l'un pour l'autre.
 
Donc pour toutes ces raisons, celà tombe bien d'ailleurs, on part demain en début d'après-midi à Paris....ouf!
 
On va enfin souffler, respirer (les gaz d'échappement lol), voir d'autres décors, d'autres moeurs, un peu plus de culture, le Louvre, la Cité des Sciences et de l'Industrie, la place du Tertre, la vielle dame de Paris (je traduis...la Tour Eiffel)...bref on va bouger ,se ressourcer, s'aimer à nouveau comme des fous et redevenir complices.
 
On part chez un ami qui a un appartement là-bas. Il y a une mission de deux ans pour son job.
 
Et dès notre retour plein de bonnes choses nous attendent, la plupart matérielles mais qui sont le reflet de nos désirs: nouvelle salle à manger (donc moins de bordel en perspective), deux trois bricolages de déco à faire dans la chambre qui devenir supra-glamour,rendez-vous avec ma comptable mercredi(qui m'annonce que je retouche de la  TVA!), des invités (mes maîtres Reiki) qui viendront inaugurer notre salle à manger samedi, ...enfin plein de petites choses qui font le bonheur quotidien finalement.
 
Bref pour résumer , plein de choses qui promettent un avenir heureux....
 
Rendez-vous est donc pris après le 12 Octobre pour lire mon billet d'humeur sur Paris et certainement beaucoup de photos sur ce blog.
 
Bises à tous et à toutes et n'oubliez pas:
 
Kiss Your Identity & Respect Yourself
 
 


21:52 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

02/10/2005

.:: Dimanche....le jour où on ne fait rien ::.

Salut à tous zé à toutes.
 
Nous sommes dimanche.
 
J'ai pris comme habitude le Dimanche de ne RIEN FAIRE...mais alors rien!
 
Surtout aujourd'hui où Valérie travaille jusque 21h30, je ne compte rien faire si ce n'est faire que ce qui me plaît.
 
Et qu'est ce qui me plaît allez vous me dire ? Ben justement, rien faire !
 
Mais ce n'est pas toujours amusant, surtout quand Val est pas là.
 
Déjà, j'ai pieuté jusque midi...la honte !
 
Trop dormi que je me suis levé vaseux, ce qui d'habitude me mets alors de mauvaise humeur.
Puis mal de tête et mal au dos d'avoir trop dormi.
 
Comme si celà ne suffisait pas, j'ai allumé une clope puis deux....la nicotine renforçant encore la sensation de malaise physiologique et probablment psychologique aussi.
 
Il y avait du soleil jusqu'à maitenant et j'ai décidé de baisser les rideaux.
 
Je me demande parfois si je ne fais pas exprès de chercher une situation maussade pour me taper un coup de blues volontairement, pour extraire mon malaise de mon corps et de ma tête, pour le laisser s'exprimer mais surtout pour le laisser s'en aller.
 
J'ai tellement envie de REDEVENIR heureux mais ce n'est pas évident...on ne peut pas refaire le monde.
 
D'abord, il y a le travail qui tue le corps et l'âme mais qui rapporte de l'argent pour pouvoir se nourrir se loger payer ses factures et son abonnement ADSL sans lequel je ne pourrais créer ce blog.
 
Puis il y a les tâches ménagères...la vaiselle, la bouffe (bien que ce soit Val qui cuisine) et surtout le RANGEMENT!
 
Le rangement, je n'aurais aucun problème si je vivais seul...mais quand on vit à deux....c'est un autre combat!
 
En effet, je suis qqun de très ordonné, très soigneux limite maniaque mais bon....à chacun ses vices. Tout au contraire, mademoiselle elle est bordélique. Jamais elle ne prend l'initiative de ranger ses affaires aux endroits adéquats...jamais....jamais....jamais!
 
Si de temps à autres lorsqu'on s'est engueulés pour des raisons de logistique interne oui elle range pour donner bonne impression mais deux trois jours plus tard c'est de nouveau le même boxon!
 
Je lui ai déjà dit mille fois de prendre des habitudes qui deviennent des réflexes pour gagner du temps sur le temps et d'avoir des "rituels" de rangement. Ainsi, tout serait rangé en deux temps trois mouvements tous les jours.
 
Ce sont des choses aussi simples que de mettre son sac à main dans l'armoire où à un endroit bien déterminé mais hors du regard, de mettre ses clefs dans la boîte-à-clefs, de mettre ses bijoux dans sa boîte à bijoux, de mettre ses chaussures dans l'armoire à chaussures et de mettre son manteau dans le vestiaire....
 
Bref des choses simples....mais non, elle ne le fait pas....puis elle râle et se sent démotivée parceque son appartement ne ressemble à rien.
 
Même notre vie sexuelle s'en fait ressentir. Elle manque de confiance en elle et ne se sent pas désirable....
 
Je ne sais plus quoi faire avec elle pour la motiver.
 
Je crois que c'est le désordre dans sa tête et un étouffement mental qui font qu'elle a besoin d'exprimer son malaise par une "rebellion matérielle apparente".
 
Moi j'ai choisi de suivre une thérapie pour m'en sortir de ces malaises, de ce mal-être et de redevenir celui que j'étais.
 
Je lui ai déjà proposé de suivre la même chose mais elle ne veut pas....
 
Je ne sais plus comment l'aider.
 
Alors je crois que la seule façon est de rester le plus cool et le plus zen par rapport aux coincements qu'il y a dans notre couple et de continuer mes psychothérapies pour qu'elle se rende compte de mon évolution....peut-être celà lui donnera l'envie de faire la même chose ou peut-être que mon bien-être la rendra "assoifée de vie" et la motivera à devenir ce qu'elle est destinée à être: une femme épanouie tant dans sa tête et dans son corps que dans son couple.
 
Sur ces bonnes paroles, je vous laisse méditer et raégir voire même critiquer sur ce post.
 
Respect yourself and kiss your identity.
 
 

14:25 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |