07/08/2005

Grand, vide & seul

Salut à tous zé à toutes!
 
Ca faisait longtemps que je n'avais pas écris dans ce blog.
 
Pas eu l'envie d'écrire, pas eu le courage de taper sur ce putain de clavier, pas eu l'envie de décrire ma vie et mes sensations temporelles.
 
Pas eu envie...
 
Quand j'y pense ça fait un bail que "j'ai pas envie de..."
 
Le monde qui m'entoure m'a affaibli et m'a cassé...pas envie de faire un effort alors que le monde lui n'en fait pas.
 
Aujourd'hui je me sens seul.
 
Trop seul dans cet immense appartement qu'est le notre. Valérie travaille et à chauqe fois qu'elle bosse les week-ends c'est la même chose: je me sens seul et en même temps trop accompagné de mes pensées, de mes angoisses, de mes crainte de mes peurs.
 
Alors pour oublier, je surfe...je surfe je clique, je regarde et j'écoute pour oublier, oublier la douleur, oublier qui je suis, oublier qui je ne suis pas.
 
C'est dépressif comme texte! Ca me fout la nausée d'écrire des tristesse pareilles alors que matériellement tout va bien.
 
Mais je le fais pour me purger l'esprit et y  laisser plus de place pour des pensées fertiles.
 
Tout va bien sinon.
 
Nouvel appartement, 120m² ! Le double de celui qu'on avait. Moins de bordel en visuel, tout peut se cacher dans une armoire, un placard ou une pièce. Trois chambres et enfin mon bureau!
 
Quand je repense que je rêvais de ce bureau! Je disais toujours à Valérie que je m'y enfuirais pour me retrouver....mais maintenant que je l'ai je fuis mon bureau car je m'y sens seul...trop grand...trop vide...elle n'y est pas.
 
C'est con parfois la vie. Quand mon amour est là, je quitte le salon pour aller dans ce bureau que je quitte aussitôt car il ne m'accueille pas.
 
Et lorsque Valérie n'est pas là, je voudrais qu'elle soit là pour combler le vide...bizzare non ?
 
Tout va bien.
 
On m'a proposé un nouveau job sans que je n'ai rien demandé.
 
Une grosse boîte de boichimie me propose de travailler comme "Scientist Researcher" dans un "Pilot Plant" en Recherche et developpement.
 
Soutenir un équipe et connaitre parfaitement les outils informatiques des "processe assistés par ordinateur". Une aubaine.
 
Un rêve qui me tend les bras en sorte.
 
Mais encore, j'ai peur... je voulais quitter mon job actuels parcequ'ils sont trop cons, trop bêtes, trop mariolles, trop comiques mais bassement rigolos.
 
Et maintenant que mes perpectives d'avenir s'éclairent j'ai peur.
 
Peur de quitter mes habitudes et mes ennemis. Finalement je les connais bien, je sais ce qu'ils disent, ce quoi dont ils sont capables, je connais les choses qu'il ne faut pas dire devant eux et les choses à dire pour "mieux être vu".
 
Mais bon voilà, j'ai peur...peur de tomber sur des gens trop sérieux, peur de ne pas assurer, peur de m'ennuyer et de pas atteindre mes objectifs, peur de ne pas m'intégrer, peur de me faire virer et peur d'être dans le besoin financier.
 
Mais toute peur cahce un désir, je le sais.
 
Alors je me bats contre mon esprit, je me détends et j'observe sans prendre parti ces peurs, afin qu'elles s'échappent de moi comme des fantômes.... qu'ils aillent habiterquelque temps ceux qui ont besoin de ces peurs,  pour qu'ils avancent et qu'ils se réalisent.
 
Mais sutout, que ces fantômes leur foutent la paix après....
 

 
Après ces quelques lignes, je me sens mieux, je n'ai plus peur......
....................ces fantômes ont quitté mon corps..................et laissent place à la détente et au vide mental.......celà fait du bien parfois le vide mental.....ça régènère......ça détend et celà redonne confiance.
 
A très bientôt j'espère et n'oubliez pas:
 
PEACE oN eARTh






16:02 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.