17/04/2006

.:: CANCER ::.

 

Cancer….cancer….cancer….cancer....cancer...cancer....

 

Combien de fois n’ai-je pas entendu ce mot sans lui prêter l’attention que je devais ou que j’aurais du lui prêter…

 

Le cancer c’était toujours pour ces « autres », pour ces gens que je ne connaissais pas ou tout au plus que je croisais dans ma vie.

 

Cancer pour moi c’était aussi le signe du zodiaque, ou le symbole d’une bête marine qui bouffe un corps…étrange….

 

Il y a quelques jours on apprend que le frangin de ma compagne est atteint d’un ….cancer.

 

 

Bizarre…très bizarre comme sensation, je n’ai pas réagi, je n’ai pas cligné de l’œil, j’ai seulement écouté et entendu.

 

 

Peut-être ne voulais-je pas admettre, ou peut-être étais-je déjà prêt à me battre avec lui et à le soutenir.

 

Il est à noter u’une série noire s’est abattue sur nous.

 

D’abord le grand-père de Valérie  qui meurt en moins de deux semaines…

Il est mort si vite, je n’ai pas eu le temps de lui dire au-revoir…seul le souvenir de nos sourires complices et de la dernière Leffe que l’on a bue à deux à l’hôpital même me sont restés.

 

Puis l’enterrement, enfin l’incinération plus proprement dit.

 

C’est allé si vite, trop vite aussi.

 

Cérémonie, pleurnichages, puis « mangeage » de sandwiches puis au-revoir…..Adieu…..

 

Adieu Jan, tu seras toujours près de moi. Jamais plus je ne boirais une Leffe comme auparavant….je penserais à toi.

 

Puis aujourd’hui, on apprend le cancer de F.

 

C’est étrange, je ne me sens pas  désemparé. Juste confiant. Tout simplement confiant….comme si je savais que la vie « nous » réservait cela, comme si « mon » moment de prouver que « je » peux faire face à cela était venu.

 

Je sais, je tourne tout autour de moi.

 

La première chose que je remarque dans ce genre de maladie c’est que le plus dur à supporter ce n’est pas la souffrance de la personne qui en est atteinte mais bien le comportementalisme des gens qui l’entourent : les parents qui se sentent désempréas, affligés et coupables voire pessimistes, les amis, les grands-parents….etc…..

 

Ce sont eux finalement qui devraient suivre une thérapie comportementale, ce sont eux qui risquent de ne pas insuffler la force et l’énergie nécessaire à la guérison de F.

 

La seule qui tient plus ou moins le coup c’est Valérie, sa sœur.

Normal, elle est infirmière….bien que cela ne doive pas être évident lorsque c’est un proche qui est atteint, à fortiori si c’est un frère.

 

 

Moi, je crois que cette maladie est là pour nous apprendre quelque chose, pour philosopher sur la vie, pour mieux l’appréhender et mieux la goûter, pour faire fi des petits tracas quotidiens.

 

Moi, je crois aussi que de cette expérience, on va en sortir grandis. F. sera guéri (je n’en doute pas un instant, je n pense même pas à la fatalité, comme si elle n’existait pas) et nous tous, seront plus proches, plus forts et plus »sages », plus philosophes et profiteront plus de nos vies.

 

Et si je devais citer un exemple, il est très représentatif puisque cette célèbre personne a eu le même type de cancer que F. : Lance Arsmtrong, sportif de haut niveua.

 

F. a le même type de cancer et est grand sportif aussi.

 

Courage F. ! Tu y arriveras, on est là pour toi, on te soutiendra. Rendez-vous est pris dans un an pour tes exploits sportifs !

 

Tiens bon mais je crois qu’intérieurement, tu es déjà prête pour le combat. J’ai vu dans tes yeux et sur ton visage, la confiance et la sérénité. Tu auras beaucoup de choses à nous raconter et à nous apprendre, du haut de tes 23 ans.

 

Un lien intéressant et motivant :

 

http://www.contre-le-cancer.over-blog.com

 

Courage !

14:21 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

04/04/2006

Elle est partie de ma vie...

 

 

Ca y est c'est fait...
 
Elle m'a quitté depuis hier soir..
On s'est embrassé une dernière fois dans la chaleur de notre divan...
Lorsque je l'ai porté à mes lèvres je ne pensais même pas à son départ..
Comme si c'était écrit...j'ai profité de l'instant et n'ai plus pensé à rien.

Après des années passées ensemble, pour les meilleurs et les pires moments.
 
Elle était toujours là pour moi...fidèle et prête à essuyer mes angoisses, mes stress et mes attentes...
 
Elle était là quand j'attendais le train ou lorsque je stressais pour une raison x ou y...
 
Toujours, elle était là...

Elle m'a accompagnée dans toutes sortes de soirées...

Au restaurant, en discothèque ou lorsque j'allais boire un verre avec des amis, sa blondeur ne me quittait pas...
 
Elle m'a fait passer de très bons moments mais aussi de mauvais.
Parfois, elle m'étouffait...on était trop complice, trop intimement liés...
 
Trop...cela en était trop !
On s'était déjà séparé quelques fois, quelques jours quelques semaines. Dix mois même...c'était notre plus grosse séparation...puis on s'est remis ensemble...
 
Mais, on courait droit à notre perte...comme si c'était écrit....
 
On ne pouvait plus continuer comme cela, elle m'empoisonnait la vie, elle m'empechait de respirer, m'interdisais de courir et de vivre....
Triste sort.....
 
Mais aujourd'hui, elle est partie....
 
A sa mémoire, je dépose un tatouage sur mon épaule gauche comme pour mieux encaisser la séparation....
 
Je sais qu'on ne se reverra plus jamais....
Ou peut-être la verrais-je embrasser d'autres lèvres....
 
Mais pour moi c'est fini....
 
Plus jamais on ne s'embrassera...plus jamais....
 
On a passé de très bons moments et à jamais je garderais ces instants complices et personnels que seuls nous deux connaissons...
 
Va en paix....je garderais en mémoire la sveltesse de ton corps, le goût de tes lèvres, ta blondeur et ta légèreté qui m'était si agréables.
 
Parfois les moments seront durs sans toi...lorsque je suis seul.
Et quand je verrais ces autres qui eux peuvent encore te goûter, j'aurais dur à supporter cette solitude.
 
Puis le temps passera…. et je t'oublierais.

Je t'ai aimé....
Je t'ai aimé....
 
Mais aujourd'hui un nouvel air se présente à moi, le printemps est là et je tourne la page...
 
Je veux vivre et ne plus être esclave de toi.
 
 
Adieu cigarette, adieu.....

18:44 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

10/02/2006

.:: Liberté – Pacifisme et Laisser-Faire ::.

Salut à tous et à toutes

 

Ce soir j’ai de nouveau envie (cela devient pathétique) de cracher mon venin de toutes mes tripes. Je sens que j’en ai besoin.

 

Je vous préviens que ce soir j’aurais des propos pas très tendres, loin de ce que je dis souvent d’ailleurs, voire des propos choquants.

 

Je vous rassure de suite, ce que j’écrirais ne sera pas toujours le reflet de ce que je pense mais cela me permettra au moins de vider mon sac et de me sentir mieux.

 

Quand je parle ici de liberté, de pacifisme et de « laisser faire » et surtout de « laisser couler », c’est surtout parce que cela m’exaspère et m’horripile.

 

De fait, il est vrai que nos parents et autres aïeux se sont battus (paraît-il) pour la LIBERTE D’EXPRESSION. C’est thème très en vogue pour l’instant hein ! C’est à la mode, cela fait IN !

 

On cache tout derrière la liberté d’expression, on se permet de raconter n’importe quoi et même refuser ses erreurs en se cachant derrière cette fameuse « liberté é d’expression ».

 

Oui, ben moi il m’est avis que cette fameuse liberté pour laquelle pas mal de gens se sont battus est bafouée et mal utilisée !

 

Okay, on nous a donné la liberté mais pas son mode d’emploi.

 

On a souvent tendance à oublier que la liberté de chacun s’arrête ou commence celle des autres….mais tout n’est pas si simple et cartésien (malheureusement ou heureusement, c’est autre débat…)

 

Aujourd’hui donc on se permet tout !

 

« Ouais moi chui libre moi ! »

 

On n’est même libre de raconter des conneries et de se comporter comme des bêtes…car on devient des bêtes, de véritables animaux sauvages, des charognards !

 

Ce qui me tue le plus encore, c’est l’individualisme ! Alors ça c’est une chose qui m’écœure au plus haut point tiens !

 

Genre, on proteste pour quelque chose qui unanimement ne fait pas le bonheur de tout le monde. Puis lorsqu’on (je) propose de faire connaître notre mécontentement, on me rétorque «  Ouais ça sert quand même à rien, pis moi j’en ai plus rien à fiche, je suis bien comme je suis, je fais mes 08h00 puis je me casse  »

 

Bah oui t’as raison connard ! Tu te plains puis quand on propose de trouver des solutions, on se cache. Mais fermez vos gueules alors ! Ou alors, qu’on s’associe et que nos voix portent en plus haute instance….mais les gens ont peur je crois.

 

Alors on devient individualiste à crever !

 

Partout cela se voit… Chacun pour soi !

 

Puis si quelque chose vous fout vraiment en pétard, car la chose est tellement absurde, bourrée d’ineptie et de connerie, et que vous vous fâchez alors on vous dit « Mais laisse couler, tu t’en fous hein ! Tu sauras quand même pas changer le monde, vis pour toi »

 

Ouais c’est ça.

 

En clair, laissons les connards diriger le monde qui nous digère (oui du verbe digérer) petit à petit !

 

Et ou sera la limite ????

 

On va se laisser bouffer juste parce que « Rien à foutre moi !  »

 

Mais putain ho, réveillez vous bande de zombies !

 

Plus personne n’a envie de rien c’est dingue ça !

 

Le pire encore, ce sont les discours des gens, peu importe l’entité sociale qu’ils représentent d’ailleurs. Vous savez, ces gens qui disent « on va faire cela…..les solutions seraient de…..on peut y arriver en faisant comme ci ou comme là…… »

 

Le résultat ? Ben rien ! Juste du blabla !

 

Putain cela m’écœure !

 

Et les cons ben eux en voyant que nous les gentils pacifistes on ne dit rien, ben ils continuent !

 

Non mais je trouve que les cons, on devrait les foutre dans des chaudières et les brûler pour fournir ainsi de la chaleur au plus indigents… ! Je dirais même qu’on devrait se soulager en allant pisser sur les tombes de leurs aïeux ! (Ha oui j’ai dit que j’allais choquer…ça  défoule !)

 

Non mais ou va le monde ?????

 

Même moi je deviens comme le système voudrait que je sois….

 

Je perds mon identité. Je fais comme « Monsieur Tout Le Monde »

 

Cette semaine, j’entendais un collègue parler d’un autre collègue (passe-temps favori de l’être humain). Il disait que ce collègue n'était pas normal, pas comme nous, car un peu excentrique il est vrai, un peu en marge. Je trouve cela cool moi, justement ! J’ai répondu à ce fameux collègue «  Non mais toi t’es normal hein ! Tu corresponds aux standards hein ! En fait, je crois même que tu es ……. Tristement normal  »

 

Bah oui, ça m’exaspère moi ces cons là !

 

Une autre chose qui me bluffe aussi, c’est l’hypocrisie.

 

On défend des valeurs au nom de je ne sais quoi, puis on fait pile l’inverse….ça rime à quoi tout ce cinoche ????

 

Pourquoi ???

 

Moi je crois une chose, on est en plein déclin….et on retourne à l’état animal.

 

Je crois même qu’il faut arrêter de s’instruire limite….à quoi bon d’ailleurs…. Nos valeurs ne sont quand même plus reconnues.

 

Ces bonnes vieilles valeurs comme la politesse, l’écoute, le partage, l’autocritique, la bonne foi, la volonté, l’honnêteté..….

 

On peut toujours rêver pour que cela revienne.

 

On me dit, continue à te battre le point levé ! Continue jusqu’à l’usure même mais continue !

 

Bah oui, et après usure il y a quoi ? Ben rien justement…et même si j’atteins mon objectif, je serais tellement usé que je ne le verrais pas.

 

Donc je deviens comme les autres….je vais vivre pour moi.

 

Mais ; y’a rien à faire, de fait…..c’est maladif, c’est inscrit dans mes gênes, je continuerais à me battre et à me faire entendre.

 

J’userais de mon énergie dans les cas où cela en vaut la peine. Pas dans les entreprises !  Ces fameuses presses à jus d’humain qui devient fadasse au fur et à mesure que l’on avance vers le 3eme millénaire.

 

Je continuerais sans relâche….

 

Je continuerais…

 

Je continuerais…

 

Je continuerais…

 

…………………..

 

…………………..

18:52 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (23) |  Facebook |

17/01/2006

.:: Honte - Prostitution de l’Esprit ::.

Salut à tous et  toutes

 

Voilà, cela fait près de deux semaines que j’ai recommencé à travailler après près de trois semaines de congé…de vacances…de farniente…de retour aux sources et de calme…

 

Il m’a fallu à peine trois semaines pour retourner dans le moule anti-créatif qu’est l’entreprise dans laquelle je bosse.

 

Bien sûr, je suis persuadé qu’il n’ay pas que mon entreprise où le credo est de faire fermer la gueule aux gens les plus créatifs et les plus motivés… C’est la panacée de toute  grosse entreprise.

 

Et aujourd’hui, je me rends compte, avec une amertume et un dégoût certain, que je me fonds dans la masse….

 

En fait, cela fait près de 7 ans (7 ans !….tiens mon chiffre fétiche, serait-ce-un signe) que j’imite, que je me cache dans la masse…que je ne suis pas moi-même…

 

Cela fait 7 ans que j’ai fait le choix de travailler dans un domaine qui ne colle absolument pas à ma conception des choses et de la vie en général….

 

7 ans que je bosse comme la plupart des endormis du cerveau, 7 ans que je « métro-boulot-dodo », 7 ans que je « fais-comme-si-tout-allait-bien ».

 

7 ans que je vends mon âme au diable en somme.

 

Putain !!!!

 

Comment ai-je pu tomber dans ce traquenard ????

 

Moi ?

 

Moi qui étais si « génial » comme disaient mes amis.

 

Moi qui étais si « créatif » et « vivant ».

 

Moi qui rêvais de bâtir un nouveau monde, de partir à la conquête de mes rêves gentiment hibernés dans mon esprit et qui n’attendaient qu’à germer à la lueur de l’avenir….

 

Moi qui un jour ai dis à ma tante vers mes 18 ans : « Tu sais, la chose qui me fait le plus peur, c’est devenir sérieux…. » Je me souviens, ce jour-là elle a failli s’étrangler avec sa cigarette tellement elle était morte de rire….

 

Aujourd’hui, elle s’étranglerait aussi en constatant que cette phrase est devenue réalité.

 

 

Lorsqu’on bosse pour une boîte, on « doit » (putain j’ai horreur de ce mot : DEVOIR !!!!) « respecter » (encore un mot que je n’aime pas du tout) des  « codes » (bon, vous savez ce que pense de ce mot aussi…)

 

On doit mettre notre esprit en stand-by, éteindre les lampes cérébrales, ralentir la pompe émotive et puis surtout, stériliser les germes de rêves enfuis en nous…..

 

C’est pathétique…. Et moi j’ai fais le choix de le faire….

 

C’est vrai que socialement, j’ai l’air d’aller bien. J’ai un somptueux appartement, j’ai une belle voiture, j’ai un très bon job financièrement, j’ai une femme aimante, je possède une petite web agency…. Bref l’archétype de l’homme qui « a réussi »…..

 

Mais tout ceci ne correspond en fait qu’à un idéal standard de la conscience collective…. (Merci à Jean-Louis Aubert pour le titre : « Ideal Standtard »….il a raison, on veut ressembler tous à un idéal standard…sauf que moi je me rends compte que « Idéal Standard » c’est aussi ….. une marque de chiottes……)

 

Comment ai-je pu donc me prostituer pour ressembler à cet Idéal Standard ??????

 

Par facilité m’a dit un ami (merci Greg tu as raison), par crainte d’affirmer ce que je suis vraiment ou peut-être par fatigue et lassitude de me faire marcher dessus par des gens « très ordinaires », par des gens très « dico »…..

 

Putain merde, avant que je ne bosse, j’étais…..Je fus…..

 

Tout était noir ou blanc à cette époque, mais au moins je vivais le contraste dans un gris clair emotionnel très réjouissant…. J’étais stable et n’en déplaise aux autres, je m’en tapais de tout.

 

J’avais mes valeurs, ma bulle, ma création, ma vision du monde….et c’était…….indescriptible tellement j’étais bien.

 

Aujourd’hui en fait, je me réveille après un coma prolongé de 7 ans…..

 

Mon enfant intérieur me dit :

 

Je voulais parler et tu m’as bâillonné la bouche

 

J’ai voulu admirer et tu ma bandé les yeux

 

J’ai voulu sculpter ta vie et tu m’as lié les mains

 

Pourquoi ?

 

Qu’as tu fais de moi ???

 

J’ai l’impression de me réveiller dans une gare dont le train est parti depuis longtemps, de ne plus être en phase avec moi-même et donc avec le monde.

 

Je le reconnais, j’ai préféré « devenir comme les autres » pour ne pas faire trop de vagues et de vivre « pépère »….Sauf qu’aujourd’hui je ne suis pas « pépère »…je suis mort !!!!

 

Ces derniers temps je me disais que cela devait être triste de correspondre à un idéal, de tuer sa fibre personnelle, de taire ses émotions JUSTE pour ETRE TRANQUILLE…

 

Puis je me suis réveillé et me suis rendu compte que j’en étais…..

 

Merde, merde, merde !

 

Mais sachez qu’aujourd’hui, je suis réveillé et que j’ai bien l’intention d’attraper l’avion de la motivation, pour rattraper mon retard de train émotionnel…..

 

Je vais vivre, tellement vivre que les morts se réveilleront et danseront la « Salsa du Démon » avec moi.

 

On ira boire un coup, on déconnera, on dansera, et on tournera…tournera….tournera….Jusqu’à vomir de plaisir….et boire encore le nectar de la vie jusqu’à plus soif….

 

Et l’on chantera, on chantera haut et fort un hymne à l’amour, à la vie, aux cieux, aux étoiles….

 

On chahutera et boiront encore jusqu’à ce que LE SOMMEIL nous gagne….

 

Et à ce moment, on dormira d’une nuit profonde et éternelle, les deux oreilles couchées sur un coussin de murmures qui nous diront « tu as vécu, tu as vécu… tu as aimé la vie comme elle t’a aimé »

 

On rêvera alors qu’on est une étoile, crée de poussières de vie….puis l’on se réveillera, les yeux fixés dans ceux d’une femme qu’on appellera un jour Maman….

 

Et le cycle recommencera.

 

 

Bisous à tous et à toutes….

23:45 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

04/01/2006

.:: @ R T I S T ::.

Salut à tous et à toutes.

 

2006.....plein de résolutions....plein et surtout une recherche de ma route, de mon destin, de ce à quoi je suis destiné.

 

Je crois....je crois avoir trouvé mais je ne sais pas si j'en suis sûr.

 

Depuis tout gosse je me rends compte que ce qui m'a toujours attiré était du domaine de l'impalpable, du visuel, des couleurs, de la beauté dans tout ce qu'elle peut comporter, de l'expression, de la musique......bref de la vie et de tout ce qui n'est pas cartésien.

 

Déjà mome, j'adorais la musique et le rythme, j'aimais ce qui n'était pas "conformiste" et je n'aimais pas....je détestais les règles, le conformisme, le "bien-vu".....

 

Quand j'y pense, tout ce que j'ai toujours fait, depuis le jour où j'ai pleuré après que l'air de la vie ait pénétré mes poumons, c'était dans un but d'être.....la star !

 

A l'école primaire j'aimais me faire remarquer et être la star de la classe....j'adorais voir mes amis rigoler après que j'ai lâché une vanne auprès des profs.

 

En secondaire aussi...j'avais suivi des cours d'art dramatique où j'excellais dans l'improvisation et dans l'autodérision. J'étais bon, très bon d'ailleurs ! On m'avait proposé un rôle majeur dans une pièce de théâtre (à l'école bien sûr, pas au théâtre national !). Mais j'ai vite abandonné car on m'avait "enfermé" dans un rôle vraiment pas marrant et où je devais connaître toutes les répliques par cœur.

 

Je me souviens du jour où, au cours d'anglais, je devais présenter, comme toutes les semaines, un exposé traitant d'un sujet d'actualité. Ce jour-là, je m'étais complètement planté dans mon sujet ! Je parlais des gestes de premiers secours.....rein à voir avec la politique ! Accablé par le fait que j'allais rater l'expose, j'avais bu deux-trois bières au café près de l'école sur le temps de midi !!!! Ces boissons avaient tôt fait de dédramatiser la situation et de lever les barrières de l'inhibition. Tant et si bien qu'une fois l'exposé arrivé, j'ai fait "pisser" de rire toute la clase et en Anglais ! Même le prof rigolait à s'en tordre les boyaux en écoutant mes vannes et mes dérisions. Pour le sujet elle m'a donné 2/20 mais pour la mise en scène et la locution: 17/20 !

 

Même mes origines méditerranéennes, je les tournais en dérision et faisais rire mes amis avec ces racines qui m'ont permis de "m'intégrer".....j'ai toujours eu plus d'amis européens que méditerranéens grâce à l'humour !

 

La musique aussi était une façon d'exprimer ma fibre artistique. Vers 14 ans je créais moi-même ma musique, certes électronique sur ordinateur, mais de la musique quand même. Je recréais des morceaux comme Jean Michel Jarre, Vangelis,Kitaro,  Kraftwerk etc......

 

Puis vint la passion des ambulanciers. Déjà en primaire je m'étais inscrit à la Croix-Rouge pour devenir secouriste. Puis j'ai suivi tout le parcours pour devenir ambulancier volontaire.

Mais la réelle motivation n'était pas principalement d'aider les victimes mais d'être la "star" sur les lieux d'un accidents.......Les gens vous admirent, vous ouvrent la route....comme si on était des demi-dieux ! Encore une preuve que ce que je voulais être c'est....star ou acteur en somme !

 

Aussi ma passion pour ce qui a trait à la poésie et à la littérature. Un moment j'écrivais des poèmes.....du genre (production maison) "

 

Bleu est la terre vue de la blanche lune,

Rouge est mon cœur à ton Bleu regard

 

Bon ok , c'est pas du Rimbaud (quoique lol.....).

 

Tout ce qui est artistique m'a toujours plû.

 

Même lorsque je fais hurler de rire mes amis, ils m'ont demandé d'où je sortais des vannes pareilles tellement elles étaient hilarantes.

 

Il m'est souvent arrivé lors de soirées chez des amis de faire rire une assemblée pendant 15 à 20 minutes sans relâche et sans......que je ne les voie tellement j'étais à fond dans mon personnage !

 

Enfin, je me rends compte que lorsque je présente un sujet en réunion devant 50 x 2 yeux, je me sens bien.....comme si le public était à moi ! Sans oublier de lâcher deux-trois feintes pendant l'exposé qui doit-être sérieux !!! Et après ces réunions de sensibilisation à la sécurité, les gens retiennent ce que je dis et viennent même me féliciter....! Du théâtre tout ça !

 

Et pour finir, lorsque je démarche en clientèle, "j'imite" les "sales représentative" avec leur langage pseudo-technico-sérieux...j'ai ça dans le sang.....je joue un rôle.

 

J'imite en fait des personnages et des attitudes....je ne suis jamais vraiment moi.....

 

J'aime la vie, j'aime rire en fait....et j'aimerais tellement me détacher de cette image de sérieux que les gens me mettent sur le dos.

 

J'imite les gens sérieux de peur que mon humour ne soit pas compris....

 

Un clown triste en somme....

 

Même au boulot, je ne sais pas rester sérieux 5 minutes.....impossible !

 

Donc je crois sincèrement que 2006 sera placé sous le signe de l'art de la scène...Pourquoi pas après tout !

 

J'ai tellement envie de

 

Boire la Terre et

 

Manger l'air

 

Nager dans les airs

 

et voler dans la terre

 

J'ai envie de faire les choses les plus improbables, même si ce n'est que mental, si ce n'est qu'un songe, qu'un rêve.....voyager après tout c'est laisser un peu de soi-même quelque part.

 

Je veux vivre vivre vivre....vivre cent fois, vivre milles fois....parfois vivre mal mais vivre à tout prix !

 

Ecorché vif, je continuerais mon chemin vers ce que je dois devenir, vers ce que je veux être tout en gardant en tête que

 

Rien n'est impossible

Sinon l'impossible..

 

Rien n'est impossible sinon de ne pas vivre SA vie......

 

Rien n'est impossible..........rien........!

 

Bises à tous et à toutes......


01:29 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

31/12/2005

.:: Happy New Year...Resolutions & Bilan 2005 ::.

Salut à tous et à toutes
 
Voilà, 2005 s'achève dans près de 10h00...
 
Une année terrible en bonnes et mauvaises expériences.
 
Mais je dirais surtout en bonnes expériences, j'en ressort grandi !
 
Je me suis mangé des baffes, j'ai eu pas mal de déceptions mais aussi pas mal de joies, de bonheurs, de rires et de sourires.
 
Le bilan est plutôt positif.
 
J'ai évolué dans mon job, j'ai appris pas mal sur la vie en règle générale et sur les gens aussi.
 
Il y en a des bons et des mauvais....Ho, mauvais, pas tant que ça, disons qu'ils ne collent pas à ma vision des choses...mais j'aurais appris beaucoup d'eux. Je les en remercie d'ailleurs...
 
Et à ceux qui ont croisé ma route (toute virtuelle soit elle) et qui m'ont encouragé je leur dit mille mercis. Et ceux qui m'ont provoqué je leur dis mille mercis aussi car ils ont rallumé en moi le feu de dire "merde" !
 
Je pense à Longues Jambes, à Mividia, à Soloamor , à Windancer et tous les autres que j'ai pu oublié de mentionner. Bonne année à vous tous et plein de bonnes résolutions et d'éclate !
 
Que 2006 soit écarlate !
 
Mais, comme chaque nouvelle année, on doit prendre des résolutions.
 
 
Alors je vous les donne, il y en a un tas !
 
Voici donc mes résolutions pour 2006.
 
- Arrêter de fumer (si si !)
- Lire beaucoup plus, genre minimum un bouqin par mois (j'ai pas que ça à faire non plus...)
- Décrocher et répondre au téléphone lorsqu'il sonne...
- Travailler de façon plus régulière à mes sites web
- Nier les cons
- Prendre plus de recul par rapport à mon job principal
- Rester fou et joyeux luron
- Guindailler moins
- Etre moins fauché
- Donc....avoir plus d'argent (plein de site web et de logos !)
- Revoir le design de blog ci
- M'inscrire à la médiathèque de Bruxelles
- Etre plus présent pour ceux qui m'entourent et en particulier Valérie (l'amour de ma Vie), ma Mère et mon petit frère (12 ans déjà..)
- Rire en toute circonstance
- Améliorer mon néerlandais
- Connaître le dictionnaire par coeur (bah oui pq pas après tout, c'est jouable !)
- Etre zen (ça, ça va être dur je le sens.....mdr)
- Pq pas changer de job....
- Arrêter de me ronger les ongles
- Boire plus d'eau et moins de bière lol
- Se lever de bonne heure les week-ends
- Lancer le terrible site dont j'ai eu l'idée (genre ça va rapporter un max si je le fais...mais je vous dirais pas THE idée que j'ai eue)
- Un jour, remettre en fonction les commentaires
- Vous donner l'URL de mon autre blog.
- Partir au Québec au moins une semaine avec un pote
- Aller au Maroc à la maison de mon père au moins une semaine aussi...
-...etc...etc...etc...
 
Bon okay, la liste est longue.
 
Mais que celui qui a toujours respecté ses engagements me jette la première pierre !
 
Si je fais ne fût-ce qu'un dixième de ma liste, je serais heureux !
 
Sur ces bonnes paroles, je vous laisse à vos préparatifs de Nouvel An et je vous souhaite à tous et à toutes une
 

MERVEILLEUSE ANNEE 2006
Bises à tous et à toues
 



14:05 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/12/2005

.:: Le bien et le mal - Le Ying et le Yang ::.

Salut à tous et à toutes.
 
Ben oui, je reviens avec un nouveau post...je reprends du poil de la bête.
 
Les dernières attaques et pollutions ur mon blog m'ont fait évoluer vers la perception du monde que j'ai.
 
J'avais dit il y a quelques jours que je n'étais pas sûr d'accepter que le bien n'aurait pas de raison d'être sans le mal.
 
Ben là, je crois que c'est bon...je commence à l'accepter.
C'est vrai finalement, la vie est faite d'oppositions, de bien et de mal, de nuit et de jour, de soleil et de pluie, d'été et d'hiver, de cons et de réfléchis....
 
Je me rends compte qu'il ne faut pas baisser les armes devant les attaques....qu'elles soient verbales ou plus émotionelles.
Celà ne veut pas dire non plus qu'il faille obligatoirement aller en guerre envers et contre tout pour la déffense de notre statut.
Il ne faut pas s'aggriper à ces évènements négatifs....tout au plus, il faut les observer et tirer la leçon ou plutôt le message qui se cache derrière tout celà.
 
Par rapport aux derniers évènements qui se passent sur mon blog, j'ai compris que lorsque certaines personnes ne sont pas d'accord avec vos dires et vos pensées, la critique ressurgit de façon immonde, non-objective et non réfléchie. (je vois déjà d'ici le tableau et les commentaires de certains blogueurs: "pour celà il faut avoir des idées toi tu n'en a pas...blablabla....gnagna" ou encore le très juvénil et très stade anal de "caca benny"....bref on passe...)
 
En effet, je ne suis pas comme tout le monde et tout le monde n'est pas comme moi et finalement, tout le monde n'est pas comme tout le monde....tant mieux d'ailleurs.
 
Mais plutôt que de se mutiler les esprits avec des critiques, essayons de nous comprendre les uns les autes, de nous entendre et de nous respecter....et apprendre ce que les autres pensent...voire apprendre leur mécanisme mental, celà peut s'avérer utile parfois....utopie probablement...
 
Mais les rêves sont les moteurs de notre existence.....pour ceux qui ont des rêves !
 
Je prends la critique dans le bon sens. De tous temps, il y a toujours eu des critiques de la part de non-initiés face à des idées nouvelles ou pas en accord avec les masses mentales.
Je crois aussi que dès qu'on ne ressemble pas à un stéréotype social ou intelectuel, ces masses nous harcèlent, nous jettent des pierres....comme au moyen-âge.
 
Je pense que ces comportements sont motivés par la peur....cette vieille ennemie (voire amie, c'est selon).
 
Tout comme le racisme, la xénophobie et autres formes de rejets et de dénigrations sont motivés par la peur.
 
Ces comportements, je les connais par coeur.
On se flaire comme des chiens inconnus, on montre les dents....puis soit on s'accepte, soit on se mord.
L'humain, après est un animal dit "évolué"....mais il n'en reste pas moins un animal.
 
Donc, en conclusion, vos critiques si elles sont constructives, sont les bienvenues....si vous y mettez la forme....entre gens respectables...sachant user du verbe et de la prose.
Si pour venir y larguer vos ordures, désolé, mais ici ce n'est pas l'endroit.
Allez polluez d'autres blogs si celà vous chante....mais pas ici.
 
J'ai décidé de laisser les anciens commentaires sur mes anciens posts, mais à partir de ce post-ci, j'effacerais tout comment qui n'a pas de raison d'être (le spamm en clair...qui soit dit en passant est répressible juridiquement)
 
Et pour mes chers amis pollueurs, sachez qu'une plainte a été déposée auprès des FAI ainsi qu'auprès de la police judiciaire....raison pour laquelle aussi je laisse vos traces sur les anciens posts.
A bon entendeur....

18:24 Écrit par D | Lien permanent | Commentaires (93) |  Facebook |